Personnages
Personnages célèbres
Sommaire


Personnages célèbres
Science
Arts
Politique
Religion
Militaires
Divers

Sportifs...

Gilbert Gress (Strasbourg, 1941)
Footballeur
Parcours
> RC Strasbourg (1960-1966) - VfB Stuttgart (1966-1970) - Olympique de Marseille (1970-1973) - RC Strasbourg (1973-1975) - Neuchâtel Xamax (1975-1976)
Palmarès
> Coupe de la ligue 1963/1964 (Racing Club de Strasbourg) - Coupe de France 1966 (Racing Club de Strasbourg) - Champion de France 1971 et 1972 (Olympique de Marseille)
Ligue 1 290 matches - 28 buts - 3 sélections en équipe de France
Parcours d'entraîneur
> RC Strasbourg (1977 - septembre 1980) - FC Bruges ( Belgique, septembre 1980 - 1981) - Neuchâtel Xamax (1981-1990) - Servette FC (1990-1991) - RC Strasbourg (1991-1994) - Neuchâtel Xamax (1994-1997) - Équipe de Suisse de football - FC Zurich ( Suisse, janvier 1998-2000) - FC Metz (janvier 2002-2002) - Sturm Graz (2003 - septembre 2003) - FC Sion (août 2004 -)
Palmarès d'entraîneur
> Champion de France 1979 (RC Strasbourg) - Champion de Suisse 1987 et 1988 (Neuchâtel Xamax FC) - Coupe de Suisse 2000 (FC Zurich)

Sébastien Loeb (Haguenau, 1974)
Pilote de rallye français.
Débuts en rallye en 1997
> Première participation niveau mondial en 1999.
Vainqueur de 24 rallyes en mondial
> 2001 : Champion de France et le champion du monde junior Super 1600 (JWRC)
Champion du monde WRC en 2004 et 2005.
> 2002 : essais au volant de la Citroën Xsara WRC pour préparer l'engagement officiel du constructeur en championnat du monde ; domine le rallye Monte-Carlo mais perd la victoire ; remporte sa première victoire en WRC au rallye d'Allemagne.
> 2003 : première saison complète en WRC, devance Colin McRae et Carlos Sainz, tous deux anciens champions du monde, mais échoue dans sa lutte pour le titre d'un point face au Norvégien Petter Solberg.
> 2004, il remporte le championnat du monde des rallyes avec six victoires au cours de la saison et devance Petter Solberg. Dix ans après Didier Auriol, il devient ainsi le deuxième Français titré au plus haut niveau du rallye mondial et égale au passage le nombre de victoires en une saison de Didier Auriol. Il est le premier Français à être titré sur une voiture française
> 2005 : troisième victoire d'affilée au rallye Monte-Carlo, puis enchaîne 6 victoires de rang en Nouvelle-Zélande, Italie, Chypre, Turquie, Grèce et Argentine, puis après une deuxième place en Finlande il triomphe pour la quatrième fois en Allemagne, devenant ainsi le seul détenteur du record de victoires en une saison (10) et du nombre victoires d'affilée (6). Au rallye de Grande-Bretagne, suite à l'accident qui coûte la vie à Michael Park, copilote de Markko Märtin, et au retrait de l'équipage Marcus Grönholm/Timo Rautiainen par respect pour leurs coéquipiers, Loeb décide de prendre volontairement une pénalité pour ne pas remporter la victoire et le titre en ce triste jour. C'est lors de l'épreuve suivante, le rallye du Japon, que Loeb remporte un deuxième titre consécutif de champion du monde. Lors du rallye de France, qui lui avait échappé jusque-là, il est le premier pilote de l'histoire du championnat WRC à remporter tous les meilleurs temps des spéciales d'un rallye (12 pour le Tour de Corse 2005). Il remporte également l'épreuve suivante, le rallye de Catalogne, portant son record de victoires en une saison à 10. Pour clôturer cette saison, il remporte également la "Course des Champions".
> 2006, Citroën s'étant retiré, Sébastien court, toujours au volant d'une Xsara WRC, dans l'écurie privée Kronos Racing.