Lacs
Lacs des Vosges et d'Alsace
Sommaire


Les lacs et les étangs
En savoir plus
L'origine des noms


Lacs d'Alsace et des Vosges

Cliquer sur un bouton de la carte

Une tradition imagine que l'Alsace avait été, dans une époque reculée, un immense lac, bordé par les Vosges et la Forêt-Noire, le Rhin, bloqué par le massif de la Lorelei, accumulant ses eaux en attendant de trouver une issue... On montre encore au Menelstein (massif de Sainte Odile) et au Rammelstein (Rocher de l'Anneau, massif du Taennchel) des anneaux où seraient venues s'amarrer les embarcations de la préhistoire... Légende cette fois-ci tout à fait invraisemblable, mais qui est à l'origine de nombre de récits (la sirène de la vallée de la Largue, blessée par un chevalier qui en était tombé amoureux et voulait l'enlever, dont le père furieux finit par vider le lac emplissant encore cette vallée ; la tour païenne du Menelstein, où les pirates du lac enfermaient leurs prisonniers jusqu'au jour où l'un d'eux s'évada et nagea jusqu'à Bingen pour permettre au lac de s'écouler vers la mer et de libérer la plaine d'Alsace ; le dragon de Turckheim, brûlé par le soleil sur le coteau où il était resté lorsque le lac se retira, ce qui laissa au coteau le nom de Brand ("brûlé") et les meilleures vignes de la région...)

Les lacs alsaciens et vosgiens, surtout nombreux dans les structures glaciaires des Hautes Vosges, ont en grande partie une origine naturelle, une digue permettant souvent d'augmenter leur capacité. Aussi même les plus récents se voient-ils gratifiés de légendes remontant à la nuit des temps... On ne sait à quel lac rattacher celle du petit poisson aux écailles d'or : un homme, marié à une femme cupide et ambitieuse, pêcha un jour un poisson aux écailles d'or qui supplia de le remettre à l'eau, promettant de réaliser tous ses vœux ; l'homme accepta puis sa femme, d'abord furieuse, vit le parti à tirer de la situation : de pauvre, elle devint paysanne, puis princesse, reléguant son mari aux écuries ; celui-ci, face à un dernier vœu extravagant, supplia le poisson de l'aider : une vague l'enleva puis le rejeta des années après ; il retrouva sa masure et sa femme qui avait fini par comprendre et l'attendait...